Bandeau
Lycée Edouard Herriot Lyon
Slogan du site

Le lycée Édouard Herriot est un lycée général et technologique avec des CPGE (Hypokhâgnes et Khâgnes) situé en centre ville (place Edgar Quinet, Lyon 6°)...

logo article ou rubrique
Projet mené par Mme Lissillour et Mme Gras
Voyage à Paris – TL –novembre 2018
Article mis en ligne le 1er mai 2019

par Admin DF

Dans le cadre d’une réflexion sur les mémoires, les élèves de TL du lycée Edouard Herriot se sont rendus à Paris les 27 et 28 novembre 2018, accompagnés de mesdames Gras et Lissillour.

Jour 1

Après une arrivée chaotique, nous nous sommes rendus à l’auberge de jeunesse dans le quartier historique du marais où nous avons déposé nos bagages. Ni une ni deux, c’est reparti. Nous nous sommes rendus tels des explorateurs carte en main découvrir le patrimoine du marais. Vous pourrez consulter ultérieurement nos padlets.

Après un repas gastronomique (semelle, frites, courgettes), nous avons exprimé nos talents artistiques à l’aide de costumes en plastique. C’était fantastique ! Ni une, ni deux, c’est reparti.

Nous avons ensuite mis nos sourires de côté pour visiter le mémorial de la Shoah où nous avons révisé nos cours de première et de terminale sans les approfondir. Cependant, nous avons été très touchés par le mur de 76 000 noms des déportés juif de France et par le mémorial des enfants. Ni une ni deux c’est reparti.

Incroyable visite du plus grand Opéra du Monde – l’opéra Bastille – avec Monsieur Chiffre. Nous avons été impressionnés par l’envers et l’envergure du décor. Après une petite pause repas nous avons assisté à la représentation du Cendrillon de Noureev avec le couple d’étoiles Dorothée Gilbert et Hugo Marchand. Ni une ni deux c’est reparti sous la pluie pour passer une petite nuit, du ciel à nos lits.

Jour 2

Dring (Rose) ! C’est reparti !

Après Cendrillon, le ballet des politiques : direction palais Bourbon, à l’Assemblée nationale, pour une visite guidée par l’attaché parlementaire Luka Lissillour du député de la 1re circonscription du Rhône : Thomas Rudigoz. La visite du Palais Bourbon était intéressante et ancrée dans le réel. Nous nous sommes immergés dans un monde artistique et politique, de l’art classique avec Delacroix à l’art contemporain de Alechunsky. Aussi impressionnés par la grandeur de la bibliothèque, de l’hémicycle, et des fauteuils (dans lesquels Juliette a oublié son téléphone) nous avons terminé notre visite avec la rencontre de Mr Rudigoz qui a répondu à nos questions de manière claire et accessible. Ni une ni deux, c’est reparti. Petite pause repas dans le quartier de l’opéra… La plus longue pause des deux jours. Après avoir rechargé nos batteries et enfilé nos oreillettes, nous avons visité un opéra à la hauteur de la démesure de Napoléon III : l’opéra Garnier. Or, dorures et peintures habillent la grosse pâtisserie. Célia et Ambre-Victoire ont élégamment monté le grand escalier, aussitôt suivies par la classe, la tête en l’air, qui n’a malheureusement pas croisé le fantôme de l’opéra, toujours à la recherche de sofas. Ni une ni deux, c’est reparti.

Changement de décor ! Nous quittons les beaux quartiers pour visiter un lieu plus alternatif : le 104, un lieu de vie atypique, jalonné de boutiques, dans lesquelles nous avons fait un shopping de classe (E.). Nous avons apprécié le talent de danseuses et danseurs, issus de différents horizons. Ni une ni deux, c’est reparti ! Direction l’auberge afin de récupérer nos bagages, puis direction Gare de Lyon pour attendre notre train en retard, qui nous a permis la recherche active de sandwich introuvables. Après un bagage oublié sur le quais et un accident de RER, nous avons frôlé la soirée pyjama dans le wagon 8. Arrivée à 23h40, avec l’obligation d’être au lycée le lendemain à 9h.

32km, des paillettes pleins les yeux, nous avons vécu une expérience DANCE/INTENSE.

Video souvenir


Création